Les photographies aériennes obliques

 

Les vues obliques peuvent s'effectuer avec des méthodes et résultats très différentes en fonction des usages auquel sont destinés les photos, on les classe principalement en 2 catégories :

Les vues obliques ciblées

Photo aérienne oblique

Elles sont le plus souvent destinées à des utilisations de communication et de promotion. Réalisées avec l'appareil photo tenu à main levée, le cadrage de chaque vue est choisi et réalisé par le photographe dans le but de mettre en valeur un sujet précis avec ou sans son environnement.

Photo aérienne obliquePhoto aérienne oblique
Photo aérienne obliquePhoto aérienne oblique

Les capacités de vol lent de Green Observer (jusqu'à 30% plus lent qu'un avion classique) son aile haute, l'absence de haubans d'ailes et la porte amovible offrent au photographe des possibilités de cadrage et de travail les plus étendues que puisse offrir un avion, proches de celles offertes par un hélicoptère. La vitesse de liaison rapide entre les sites à photographier en font un vecteur très performant pour réaliser des photos de grande qualité avec un budget réduit.

Pour les besoins de prises de vues à basse altitude, nous disposons pour Green Observer d'une autorisation permanente de vol rasant (plancher de 50 mètres sol hors zone urbaine) sur l'ensemble de la France.

 

Les vues obliques systématiques

Elles permettent de couvrir une zone importante de façon exhaustive sous deux ou quatre angles différents. L'idée n'est pas d'avoir des photos ciblées sur quelques sites importants choisis avant de réaliser les vues, mais de disposer d'une collection de photos qui couvriront la totalité de la zone choisie et qui seront réalisées de telle façon que n'importe quel site de la zone sera visible sous 2 ou 4 angles. Souvent utiles en complément des orthophotos, elles révèlent des détails généralement invisibles sur les vues aériennes verticales.

Photos obliques systématiques

En fonction du nombre d'angles souhaités par le client, Green Observer est équipé de 2 ou 4 appareils de 50 millions de pixels. Ils sont installés de façon fixe et déclenchés automatiquement par le système AirPhotoNav à des intervalles définis. Le recouvrement prévu entre les lignes de vol et entre deux photos aériennes consécutives garantit que n'importe quel point de la zone sera au minimum au premier plan de 2 ou de 4 photos. L'aile cantilever (sans hauban) assure qu'aucun élément de l'avion ne masquera une partie de la photo. Les photos sont livrées avec des outils permettant une utilisation immédiate (ex. : intégrables dans Qgis, Google Earth ou d'autres logiciels de SIG). Elles permettent également de réaliser un modèle 3D texturé (ortho 3D).

 


Accueil      Nous contacter      Mentions légales      Copyright © 2016 L'Europe vue du ciel